Directeur des services d'appui à la négociation avec le corps professoral

Save
You need to sign in or
create an account to save a job.

Directeur des services d'appui à la négociation avec le corps professoral

Il s’agit d’un poste à temps réduit, de quatre (4) jours semaine. Le fait de résider à Ottawa est jugé comme un atout, mais le télétravail est également possible. En cas de télétravail, le titulaire devra se présenter au bureau d’Ottawa régulièrement, pour des rencontres prédéterminées. L’entrée en fonction est prévue pour janvier 2021, mais d’autres dispositions peuvent être envisagées au besoin.

Description du poste

Remarque : Le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d’alléger le texte. Le poste est ouvert autant aux hommes qu’aux femmes.

Portée

Le directeur est le premier dirigeant et promoteur des Services d’appui à la négociation avec le corps professoral (SANCP), un volet de service offert par l’ACPAU. Il a comme responsabilités principales de planifier le développement et la prestation des services ainsi que de coordonner le travail du personnel, des contractuels et des personnes-ressources dans les associations régionales et les établissements participants afin d’assurer la prestation de services collaboratifs qui aideront la communauté des SANCP dans ses relations avec le personnel enseignant, notamment pour la négociation de contrats et la définition des conditions d’emploi.

Pour accomplir son mandat, le directeur travaille avec le Comité de gestion des SANCP et sollicite ses conseils; il gère aussi le personnel et les budgets, et veille aux communications avec les établissements participants de même qu’avec les autres intervenants.

Il participe à la planification stratégique et à la planification opérationnelle de l’ACPAU dans son ensemble, tout comme à l’établissement des priorités, et contribue ainsi à l’atteinte des buts et objectifs stratégiques de l’Association. Le directeur relève du Comité de gestion des SANCP pour les questions de contenu, et du conseil d’administration de l’ACPAU, par l’entremise de sa directrice générale, pour les questions de nature opérationnelle, financière ou administrative. Il est appuyé dans son rôle par des représentants régionaux. Il bénéficie également de l’appui du personnel administratif de l’ACPAU présent au bureau national. Au besoin, il consulte la directrice associée de l’ACPAU pour s’enquérir des pratiques de gestion à privilégier dans le contexte d’un organisme sans but lucratif. Le titulaire doit être autonome pour ce qui est des tâches administratives courantes.

Il s’agit d’un poste de quatre jours par semaine (0,8 ETP). Le fait de résider à Ottawa est jugé comme un atout, mais le télétravail est également possible. En cas de télétravail, le titulaire devra se présenter au bureau d’Ottawa régulièrement, pour des rencontres prédéterminées.

Compétences

Le directeur doit démontrer une grande capacité de travailler de manière autonome et de diriger de façon stratégique dans un environnement fluide et multipartite. Pour réussir dans ses fonctions, il doit savoir repérer les opportunités et cerner les besoins ; être capable de mettre sur pied et de diriger une équipe dynamique répartie aux quatre coins du pays, et il doit collaborer de manière fructueuse et communiquer efficacement avec les intervenants.

Le directeur doit avoir et entretenir une connaissance approfondie de l’enseignement supérieur et de ses valeurs (telles que la collégialité et la liberté intellectuelle), et se tenir au courant des tendances du milieu. Il doit être fortement engagé dans ce domaine à l’échelle nationale.

Le directeur doit avoir de vastes connaissances et une solide expérience en matière de négociations avec le corps professoral, et avoir déjà participé activement à de telles négociations. Il doit également faire montre de compétences supérieures en communication. Toute expérience de collaboration avec un conseil d’administration ou un comité consultatif constitue un atout.

Le titulaire du poste doit obligatoirement avoir un diplôme d’études supérieures. Le bilinguisme est jugé comme un atout (qualité recherchée mais non essentielle).

Responsabilités

Leadership et coordination

  1. Démontrer aux établissements participants la plus-value des SANCP.
  2. Jouer un rôle de premier plan dans le développement et la mise en œuvre des SANCP au nom de l’ensemble des associations régionales et établissements participants. Repérer les occasions où, grâce à de meilleurs renseignements et analyses ainsi qu’à des outils communs et à de la formation, les universités pourraient être assistées dans leurs négociations avec le corps professoral et l’administration des contrats. Déterminer la meilleure façon de répondre à ces besoins. Préparer le plan annuel en y incluant un énoncé des buts et des objectifs opérationnels et le présenter au Comité de gestion aux fins d’examen et d’approbation. Présenter en temps utile, au Comité de gestion ainsi qu’aux associations régionales et établissements participants, les progrès accomplis et les réalisations.
  3. Établir les priorités des SANCP en s’appuyant sur les plans annuels approuvés par le Comité de gestion.
  4. Coordonner l’offre de formations, y compris pour ce qui est de l’Académie nationale et conférence annuelle.
  5. Rechercher et conclure des partenariats avec d’autres organisations ou associations pouvant contribuer aux objectifs des SANCP.
  6. Participer à la planification stratégique et à la planification opérationnelle de l’ACPAU dans son ensemble, tout comme à l’établissement des priorités.
  7. Promouvoir activement les liens positifs et complémentaires entre les SANCP et les objectifs généraux de l’ACPAU.
  8. Soumettre des idées d’innovations stratégiques au Comité de gestion pour évaluation.

Gestion des budgets et des ressources humaines

  1. En collaboration avec la directrice générale et le gestionnaire des services administratifs de l’ACPAU, contribuer à la préparation d’une stratégie financière à long terme, d’un plan annuel des opérations et d’un budget annuel aux fins d’approbation par le Comité de gestion et le conseil d’administration de l’ACPAU.
  2. Veiller à ce que les services soient fournis dans le respect du budget. Ajuster les priorités durant l’année de manière à refléter les revenus et les dépenses réels.
  3. Examiner l’allocation des ressources (humaines et autres) avec la directrice générale. Lorsque les ressources sont partagées entre l’ACPAU et les SANCP, convenir de leur utilisation et disponibilité.
  4. Recruter les représentants régionaux, superviser leur travail et évaluer leur rendement.

Communications

  1. Superviser la promotion des SANCP auprès des associations régionales et établissements participants actuels et potentiels.
  2. Élaborer et superviser l’application de la stratégie de communication.
  3. Rédiger le contenu du bulletin électronique et des fils de nouvelles, ou diriger sa rédaction, et assurer le contrôle de la qualité des articles avant leur publication.
  4. Entretenir des communications efficaces avec le personnel des SANCP et les autres personnes appelées à fournir des services aux SANCP.
  5. Demeurer activement à l’écoute des membres.

Réddition de comptes

  1. Faire le point régulièrement avec la directrice générale de l’ACPAU au sujet des services et des problématiques qui surgissent.
  2. Présenter par écrit des rapports d’étape trimestriels à la directrice générale et au Comité de gestion.
  3. Produire en temps utile des rapports destinés au conseil d’administration de l’ACPAU, au Comité de gestion ainsi qu’aux associations et établissements participants, selon les besoins.